MÉDITATION TRANSCENDANTALE

 

MT ET SOCIÉTÉ

REVUE DE PRESSE

LIVRES

ACTUALITÉS

 

Le développement et les succès de la MT

dans tous les secteurs de la société

 

Ces pages présentent divers articles, recherches et témoignages

ayant trait aux bienfaits de la technique de Méditation Transcendantale.

Cliquez sur les photos de la colonne de gauche pour ouvrir les pages.

 

 

1 - LA MT
DANS L'ARMEE

2 - LA MT ET
LES FEMMES

3 - LA MT EN ENTREPRISES

4 - LA MT
ET LE SPORT

5 - LA MT ET L'ÉDUCATION
(D. LYNCH)

6 - LA MT ET L'ÉDUCATION
(EN CHINE)

7 - LA MT
CHEZ LES BOUDDHISTES

8 - LA MT DU
TEMPS DES BEATLES

 

4 - LA MT ET LE SPORT

 

GAGNER SANS EFFORT DES COMPÉTITIONS SPORTIVES :

un jeune sportif explique comment la MT

lui permet de battre des records en course à pied.

__________________________

 

Jim Rocca (ici avec son fils Justin),

reçoit le prix d’« Excellence en entraînement »

 

Justin Rocca

après un nouveau record

 

C’est au cours de ses études secondaires que Justin Rocca, 18 ans, récemment diplômé de l’École Maharishi de Fairfield (Iowa, États-unis), a commencé à participer à des courses à pied. La reconnaissance vint dès la première année lorsqu’il participa aux compétitions nationales et frôla le record scolaire du 400 mètres.

Vitesse et endurance sont les maîtres mots de ce sport et Justin avait le goût de la tactique ; il sut faire preuve de rapidité et de précision pour anticiper. Et il se retrouva même au-delà de la pensée.

Il explique ce qu’il ressentait alors même qu’il menait la course : « Je pouvais savoir où, exactement, se trouvait chaque autre coureur. Je pouvais le ressentir. J’entendais le bruit de leurs pas, qui supplantait les cris de la foule. Mon corps, ma conscience, avaient pris le dessus. Mon Soi observait en silence, et bien que j’aie déjà ressenti cela pendant la méditation, c’était extraordinaire d’en faire l’expérience pendant l’activité. Cela m’a encouragé à continuer à participer à des courses. Si j’ai la capacité de me concentrer et de réussir sans effort, tout le mérite en revient au fait maintenir un équilibre entre la méditation et l’activité, de maintenir fermement la régularité de mon programme. »

Justin battit le record scolaire lors de son année de première, courant le 400 mètres en 51.11 secondes, ce qu’il trouva « facile ». Un événement survenu lors du 4 x 400 mètres lui est resté en mémoire. C’était, pour Justin et son équipe, la dernière course avant le diplôme. Déterminés à mériter l’honneur d’avoir leurs noms sur les panneaux du corridor de l’école où les récompenses sont affichées, les coéquipiers décidèrent d’établir un record scolaire. Étant le plus rapide de l’équipe de relais, Justin était le dernier à courir. A la fin du premier relais son équipe s’était retrouvée loin derrière, les deux coureurs suivants avaient regagné quelque distance, mais il n’y avait guère de chance qu’il puisse rattraper les autres. Alors qu’il approchait de la ligne d’arrivée, Justin entendit son père — qui est son entraîneur — lui crier depuis les gradins : « Justin, tu peux le faire ! » Il sentit soudainement une intense liaison avec son père et un frisson monter le long de sa colonne vertébrale. Et il décolla. Ils étaient de retour dans la course. Partis derniers dans le dernier relais, ils finirent en battant le record scolaire d’une seconde.

En terminale, Justin battit trois autres records dans des courses individuelles et participa aux championnat d’État. Il dût, pour se qualifier, affronter le coureur le plus rapide de l’État, et là encore il eut l’expérience d’une perception claire et d’un processus automatique, sans effort. « Grâce à la Méditation Transcendantale, l’esprit et l’âme s’appuient sur la conscience et cela donne de remarquables expériences pendant la course. Pratiquer les techniques de Maharishi fait une grande différence — je trouve désormais normal, lorsque je cours, de faire cette profonde expérience de plénitude, de témoignage, toutes ces joies que l’on ne connaît généralement que pendant la méditation.

« Avoir mon père comme entraîneur était assez spécial parce que nous sommes très liés. C’est quelqu’un d’incroyable, et mon meilleur modèle. Il est gentil, merveilleux, totalement digne de confiance ; on peut toujours compter sur lui, il est là si on a besoin de lui. Il commence par aider avant de poser des questions. Il est d’une totale générosité et ne demande jamais rien en retour, même avec mes concurrents. Un jour je lui ai demandé pourquoi il aidait mes concurrents et il m’a répondu : « Je ne m’occupe pas de qui gagne ; j’apporte une connaissance et un soutien pour t’aider à devenir une meilleure personne. Si cela te fait perdre une course, alors c’est qu’il me faut t’enseigner quelque chose de plus. » Mon père n’est pas seulement un homme de ressources, il ne se contente pas de transmettre ce qu’il sait, il est la sagesse incarnée ! » <

 

© Copyright 2006, Global Good News(sm) Service

 

 

Accueil   La MT   Validation   Actualités   Contacts