Les recherches scientifiques

 


- Figure 14 -

BAISSE DE LA PRESSION SANGUINE

 

 

Lors d’une étude clinique sur une population noire américaine d’âge assez élevé (moyenne d’âge de 66 ans) et habitant un quartier déshérité, la Méditation Transcendantale fut comparée à la PMR*, méthode généralement la plus utilisée pour produire une relaxation physiologique. Des sujets ayant une pression sanguine modérément élevée furent désignés au hasard pour apprendre la Méditation Transcendantale ou apprendre la PMR, ou pour avoir des soins ordinaires. En l’espace de trois mois, les pressions sanguines systolique et diastolique baissèrent respectivement de 10,6 et 5,6 mm Hg avec la Méditation Transcendantale, de 4,0 et 2,1 mm Hg avec la PMR, et ne changèrent pratiquement pas avec les soins ordinaires.

Une seconde étude sur des sujets âgés désignés au hasard fut menée à Harvard et montra des changements similaires produits par la Méditation Transcendantale sur la pression sanguine en l’espace de trois mois (11 mm Hg pour la pression sanguine systolique).

______________

* Relaxation Musculaire Progressive.

 

Référence I : « In search of an optimal behavioral treatment for hypertension : A review and focus on Transcendental Meditation », chapitre « Personality, Elevated Blood Pressure, and Essential Hypertension », Washington, D.C., Hemisphere Publishing, 1992.
Référence II : « Transcendental Meditation, mindfulness, and longevity : An experimental study with the elderly», Journal of Personality and Social Psychology 57(6): 950­964, 1989.