MÉDITATION TRANSCENDANTALE

 

MT : SOLUTION
AU STRESS

PRÉSENTATION
DE LA TECHNIQUE

ORIGINE DE
LA TECHNIQUE

LES BIENFAITS
DE LA MT

APPRENDRE
LA MT

QUESTIONS
& RÉPONSES

 

 

- 1 -
 
Pour tous
tous

- 2 -
Dans le monde
du travail

- 3 -
 
Pour les élèves
et les étudiants

- 4 -
Exemples et témoignages

 

 

Témoignages sur le caractère unique et sur les bienfaits

de la technique de Méditation Transcendantale
 


Le point de vue du chercheur
 

Le docteur David Orme-Johnson est l’un des chercheurs qui a le    plus étudié la technique de Méditation Transcendantale et ses effets. Il a publié dans les plus grandes revues scientifiques plus d'une centaine d’articles présentant les résultats de ses recherches dans les domaines de la psychophysiologie, la psychologie, l’intelligence et la créativité, le développement humain et les états de conscience supérieurs, la réhabilitation des drogués et des détenus, la conscience collective et la résolution des conflits, et la psychologie comportementale. Il fit, pour un colloque du ministère de la Santé des États-unis, un rapport sur les effets de la méditation sur la douleur chronique et l’insomnie. Il s’est rendu dans plus d’une cinquantaine de pays pour présenter au public, à la presse, aux chercheurs, aux gouvernements, aux chefs d’État, aux Nations Unies, les résultats des recherches menées sur la Méditation Transcendantale.
www.truthabouttm.org//truth/Home/index.cfm, son site en anglais, présente l’aspect scientifique de ces recherches y compris les études comparatives entre la MT et les autres techniques. Nous avons choisi ici un passage plus personnel où le chercheur explique en quoi la Méditation Transcendantale se différencie des autres techniques de méditation et de relaxation.

« Je me suis intéressé pendant plus de 40 ans aux programmes de développement personnel, c’est-à-dire à la plupart des techniques de méditation et de relaxation connues. D’après mon expérience, aucune n’égale la Méditation Transcendantale.
 La différence est que la Méditation Transcendantale produit une transcendance : elle permet à l’esprit d’aller de ses niveaux les plus actifs vers des niveaux plus subtils, jusqu’à transcender ceux-ci et atteindre la conscience transcendantale, un silence intérieur, une conscience illimitée à la base même de l’esprit, qui est source de félicité, de bonheur et de créativité.
 La plupart des techniques que je connais ignorent tout de la transcendance et rares sont celles qui prétendent y mener. Certaines produisent un certain degré de relaxation mais qui ne s’accompagne pas du profond sentiment de bien-être et de contentement que procure la MT.
 D’autres techniques font référence à l’être intérieur et au Soi mais si parler, psalmodier, chanter le sublime ou encore prier peuvent produire un état agréable, cela n’est pas la transcendance. En fait, ce type d’activité mentale maintient l’esprit en activité et empêche la transcendance. Il en va de même avec les techniques de concentration qui visent à focaliser l’esprit sur une pensée ou un objet — par exemple une bougie.
 La MT, connue dans le monde entier depuis maintenant une cinquantaine d’années, a permis aux gens de prendre conscience du fait que la méditation ne doit pas requérir d’effort. Les techniques créées pour l’imiter, telles celles qui font l’objet d’articles et de livres où l’on parle de produire la « Réponse de relaxation », ne produisent ni transcendance ni les bienfaits de la MT.
 De nombreuses personnes auxquelles j’ai enseigné la MT avaient auparavant essayé ces techniques ; toutes ont affirmé que la MT était mieux, beaucoup mieux. »
 

 


Ci-dessous, trois personnes — une méditante, David Lynch et un médecin —

témoignent des bienfaits de la Méditation Transcendantale
 

  
Juin 2006

 

Une meilleure stabilité émotionnelle

Camille, 55 ans

,

Je suis âgé de 55 ans et pratique la méditation transcendantale (M.T.) depuis près de 25 ans, matin et soir, dans l'intimité de mon foyer. J'ai appris cette méthode en 1979 et, dès ma première séance, j'ai ressenti une très nette diminution de l'anxiété. Cela a été une expérience tout à fait inattendue et bénéfique ! Au départ, il y avait un peu de scepticisme de ma part : on m'avait expliqué que la M.T. se pratiquait sans effort, confortablement assis, ce qui me semblait inhabituel. On imagine la méditation comme un exercice difficile de concentration. Mais elle est si facile à utiliser qu'un enfant de cinq ou six ans peut l'apprendre sans problème.
 
 Au fil des années, j'ai expérimenté une meilleure stabilité émotionnelle, ce qui m'a permis d'abandonner l'usage du tabac et de l'alcool, et une plus grande capacité à faire face aux problèmes du quotidien (par une meilleure gestion du stress). Mon sommeil s'est amélioré : finies les insomnies ! J'ai acquis une plus grande capacité à éliminer la fatigue. C'est notre état intérieur qui détermine notre santé : jour après jour, en expérimentant la joie et le bonheur par la méditation, je renforce mon système immunitaire. La recherche scientifique a démontré une diminution de 50 % des pathologies chez les utilisateurs de la M.T. ! Entre autres, j'ai pu constater une normalisation de ma tension artérielle.
 
 Tous ces résultats grâce à une petite pause méditative de vingt minutes, deux fois par jour. On se demande parfois si nos responsables de la santé publique sont au courant des recherches effectuées dans ce domaine. La méditation serait-elle la solution au problème du déficit de la sécurité sociale
?

 

 

Extraits d’une interview du cinéaste David Lynch
réalisée par le magazine HEMISPHERE.

Mars 2006.

Par Ellise Pierce / Illustration de Monica Hellström.


[David Lynch est interrogé sur la Fondation pour une Education Fondée sur la Conscience qu’il a créée en juillet 2005 et dont le but est de permettre aux jeunes élèves et étudiants défavorisés d’apprendre la MT – la fondation finançant l’enseignement de la technique grâce à l’attribution de bourses.]


H : Pourquoi la MT ?
D. L. : La raison pour laquelle je me suis mis à en parler est que tout va mieux dans la vie quand vous commencez à faire l’expérience de votre pure conscience, cet océan de bonheur que l’on a en soi. C’est l’unité de toutes les parties et de toutes les forces de la création, et c’est la source de toute matière.
Vous connaissez le fameux « Connais-toi toi-même », eh bien cette connaissance est accessible à tous. La MT est une technique facile et suprêmement profonde qui permet à tout être humain de plonger en lui-même.

 
H : Pourquoi portez-vous tellement d’intérêt à travailler avec les jeunes ?
D. L. : La violence ne cesse de croître dans les écoles, de nombreux établissements scolaires en arrivent à installer des détecteurs d'armes, et le stress dans les classes atteint aujourd'hui un niveau sans précédent. Alors il y a des écoles, dans certaines villes, où les élèves plongent en eux-mêmes. Ces gamins sont heureux. C’est un bonheur qui vient de l’intérieur, qui croît, et ces enfants excellent. Cette conscience est palpable.

 
H : Vous pratiquez la MT depuis plus de 30 ans. Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez médité ?
D. L. : Comme si c’était hier. Ma sœur m’a téléphoné, elle avait appris la MT, moi ma recherche personnelle m’avait conduit vers d'autres formes de méditation. Et il y avait quelque chose dans la voix de ma sœur – moins de stress, du bonheur, il y avait quelque chose d’entraînant dans sa voix, comme quelque chose de bon. Et j’ai dit : « Il me faut ça ! »

 
H : Où avez-vous appris ?
D. L. : Je suis allé au centre de Méditation Transcendantale de Los Angeles, j’ai suivi une conférence d’introduction et j’ai commencé la méditation aussitôt après. […] J’ai simplement fermé les yeux et commencé… Je décris cela comme être dans un ascenseur dont on couperait les câbles – en bas j’ai trouvé une pure félicité. Avant d’être intéressé par la méditation je pensais que les méditants perdaient leur temps.

 
H : Combien de temps méditez-vous chaque jour ?
D. L. : Vingt minutes le matin et vingt le soir. Je médite là où je travaille, sur une chaise qui se trouve dans une pièce près de mon bureau.

 
H : La pièce que vous utilisez a-t-elle quelque chose de spécial ?
D. L. : Non. Elle a deux chaises et une lampe. Vous dites au revoir à la pièce et vous plongez en vous-même. C'est là la vraie beauté de la chose.

 
H : A quoi ressemble cette beauté que l’on trouve en méditant ?
D. L. :
C’est une super-autoroute vers l’or. Les gens s’imaginent que la paix est l’absence de guerre, mais la paix est l’absence de toute négativité. La méditation fait disparaître la négativité comme les sunlights chassent l’obscurité. »

 

 

Un médecin témoigne

« La Méditation Transcendantale (MT) est une technique mentale extrêmement simple qui développe harmonieusement l'individu dans son ensemble.
 Outre d'incontestables bienfaits pour la santé physique et psychique (bienfaits mis en évidence par plus de 600 recherches scientifiques, en particulier médicales), elle apporte un bien-être si naturel et si profond qu'il en paraît surprenant à nos contemporains plongés dans l'hyperactivité et le stress permanents.
 Développant un fonctionnement harmonieux et complet du cerveau, elle engendre un bien-être, une sérénité, un silence intérieurs à toute épreuve, et parallèlement, dans l'action, un dynamisme et de remarquables performances tant sur le plan intellectuel que sur le plan physique (comme le montrent, par exemple, des résultats sportifs de haut niveau).
 C'est une technique qui génère véritablement l'art d'Etre et d'agir parfaitement.
 De même qu'elle apporte la "paix intérieure" à celui ou celle qui la pratique, elle peut, pratiquée à plus grande échelle, produire sur la conscience collective d'une population un puissant effet de cohérence.
 De même qu'elle offre le choix de l'action idéale, elle introduit le bonheur dans la vie. »

Dr Patrick Constancis, chirurgien urologue-andrologue,
 ancien chef de clinique-assistant des hôpitaux de Paris,
 ex président de la Société de Laserthérapie Athermique.

 

 

 

Accueil   La MT   Validation   Actualités   Contacts